L’hôtel Rocky Pop, qui vient d’ouvrir à Chamonix, les Houches, allie le bois et le béton. Son chantier n’a pas utilisé d’échafaudages. Sa construction 100 % préfabriquée a été réalisée avec des composants bois assemblés en atelier, prêts à poser, avec une technique de levage qui a permis de travailler en toute sécurité sur le chantier.

Traitée sous forme de grand chalet avec deux pans de toiture identique, le bâtiment marque l’entrée du village. La hauteur de la construction ne dépasse pas 12 mètres par rapport au terrain naturel et au terrain aménagé au droit des façades. L’hôtel est constitué de 149 chambres réparties sur R+2, d’une zone Accueil, Bar restaurant au rez-de-chaussée, de salles de séminaires sur les niveaux 1 et 2. Il a été privilégie la réalisation d’un grand lobby traversant éclairé par son milieu par deux patios pour insuffler de la vie à l’ensemble des chambres de l’hôtel.

Une structure béton auto-stable dalles/poteaux ou dalles/murs de refends porte les niveaux. Des panneaux isolants en ossature bois viennent recouvrir et fermer la structure béton pour créer les façades. L’ensemble des éléments en bois de construction a été conçu par le bureau d’études des Toitures montiliennes, en amont en usine, puis posé sur le chantier.

Respectueux de la RT 2012, le bâtiment a été pensé dans toutes ses composantes selon la démarche HQE. L’isolation thermique est particulièrement soignée, l’eau de pluie est récupérée pour l’arrosage des jardins, les façades sont en bois non traité, la végétation pénètre à l’intérieur du bâtiment. Afin de conserver l’esprit village les façades sont en bardage bois de type mélèze d’une épaisseur de 28 mm. Les menuiseries extérieures en bois de teinte brune se rapprochent de la teinte du bardage extérieur. Les toitures sont prépondérantes pour l’aspect et le volume du bâtiment, elles sont réalisées en bac acier de couleur gris Chamonix. À l’intérieur du patio, la charpente est apparente et laisse par endroit passer le soleil.

La construction a été imaginée pour faire pénétrer la nature au milieu du bâtiment et ce jusqu’au centre du lobby en créant 2 patios intérieurs. Ces patios conçus en espaces récréatifs avec une vue sur le Mont-Blanc et toute la chaîne des aiguilles de Chamonix prolongent l’espace lobby et permettent l’éclairage des chambres intérieures.
Le plan très simple de l’hôtel est formé de 4 ailes identiques reliées par l’espace central constitué au Rez-de-Chaussée du lobby, aux étages de salles de réunions.
La toiture rejoint ces 4 ailes 2 à 2. Elle permet de donner un effet « cathédrale » à l’espace intérieur des patios et donne à l’ensemble l’allure d’un gros chalet malgré ses 149 chambres.
Sur la toiture recouvrant les patios de larges ouvertures permettent à la lumière et aux intempéries (pluie, neige…) de rendre ces espaces à la nature. Le dessin et l’aménagement de ces espaces naturels ont été conçus par l’architecte décoratrice Leslie GAUTHIER.
L’ensemble a été réalisé en grande partie de façon préfabriquée ce qui a diminué à la fois le temps de construction très nécessaire en montagne et son coût.

Jean-Claude DESCOMBES

Architecte

Données du chantier

Surface de murs total : 1 280 m²
Pré-cadre bois + bavette et larmiers acier laqué RAL 7022
Fenêtre bois pré-peint RAL 7016
Cube total : 85 m3 de bois = bois ossature + lattage ventilé + pré-cadre + bardage
Début du chantier : avril 2016
Fin du chantier : décembre 2016

Intervenants

Maître d’ouvrage : SAS AMH 2 Savoie – 74400 Chamonix Mont Blanc
Maître d’œuvre : DESCOMBES ARCHITECTURE
Entreprise : Toitures Montiliennes
Charpentes bois, enveloppe bois extérieur et menuiseries extérieures, bardages et bois, couverture / zinguerie
Sous-traitant fabrication façades et ossatures bois : Idée GIPEN, membre du GIE GIPEN

Share This