39 % des importations françaises de bois tropicaux (tous pays confondus) seraient d¹origine illégale, estime le WWF-France. L’organisation a enquêté auprès de 8 grandes enseignes de bricolage et d’ameublement sur les produits de construction et de menuiserie qui utilisent des bois tropicaux en provenance d¹Afrique centrale. Plus de 70 % des produits ne présentent pas d¹indication de leur origine ; plus de 90 % des produits n¹ont pas d¹indication sur le nom scientifique de l¹essence ; et seulement 13 % des produits possèdent le label FSC. Le WWF a lancé une campagne de sensibilisation, “Je dis ³non³ au bois illégal”, qui a révélé ces résultats décevants et vise à inciter les distributeurs de bois à s¹approvisionner auprès de fournisseurs dont les exploitations sont gérées durablement. Cette campagne incite également l’ensemble des consommateurs à exiger des mentions précises sur les produits bois ainsi qu’à privilégier l¹achat de produits bois tropicaux FSC. Le but est aussi de soutenir la dynamique engagée par plusieurs concessionnaires forestiers en vue d’obtenir une certification FSC.

www.wwf.fr/jedisnonauboisillegal

Share This