Les premières Assises nationales de la construction passive ont réuni le 21 avril dernier, dans le cadre du Salon européen du bois à Grenoble, 420 participants. Interventions et débats ont souligné les points qui permettraient d’accélérer le développement de la construction passive en France : définition précise du standard, plus d’engagement de la part des professionnels, formation organisée, mise en place de systèmes de financements et de dispositifs d¹aides par les pouvoirs publics et les réseaux bancaires, mise en place de dispositifs de contrôle et de réception d’ouvrages… Les prochaines Assises, à Alpexpo Grenoble, les 4 et 5 avril 2008, seront l¹occasion de mesurer les progrès accomplis.

www.climalp.info

Share This