Le 4 novembre 2020, le Tribunal de Commerce de Bordeaux a validé l’offre du Groupe Ami Bois pour la reprise de la société Meison, implantée depuis 12 ans à Mios (33). Au travers de cette reprise d’entreprise, le Groupe Ami Bois entend pérenniser la société qui construit 30 à 35 maisons en bois par an, pour un chiffre d’affaires d’environ 4,5 millions d’euros. Un maintien d’activité qui permettra par ailleurs de finaliser les chantiers des 20 maisons bois actuellement en cours de construction. Grâce à cette reprise, ce sont 19 emplois qui seront maintenus sur le territoire.

 

Ami Bois étoffe son offre au travers de la reprise de Meison

Dans les prochains mois, le groupe Ami Bois va travailler avec les équipes de Meison à la simplification de son offre, pour se concentrer sur un catalogue de maisons bois, avec différents niveaux de finition. Tout l’enjeu pour le groupe est bel et bien de proposer des maisons en bois toujours plus accessibles en termes de coûts, en s’appuyant sur l’industrialisation de la production des murs, planchers et caissons de toiture de ses maisons, au sein de son usine locale basée à Marmande (Lot-et-Garonne). Cette nouvelle offre inclura, comme Meison le proposait déjà par le passé, trois niveaux de finition afin que l’acquéreur puisse, s’il le souhaite, réaliser les travaux de finition lui-même : maison hors d’eau / hors d’air, maison prête à bricoler ou maison prête à décorer.

« Nous capitalisons sur le positionnement initial de la marque tout en le poussant encore davantage. Il n’y aura plus de modèles sur mesure, au profit d’une offre de “maison catalogue”. »

Christophe Kleck

Directeur Marketing et Développement, Groupe Ami Bois

Share This