La 4ème Enquête nationale Construction Bois menée par le CODIFAB et France Bois Forêt a révélé les tendances positives du développement du marché des extensions-surélévations en bois alors que des difficultés marquaient le secteur de la maison individuelle.

9 930 extensions-surélévations ont été construites en bois en France en 2016 contre 9 225 en 2014, soit une hausse de 8 % dans un contexte national de baisse du nombre total d’extensions-surélévations (- 22 %). La part de marché des extensions-surélévations construites en bois a progressé en 2016, pour atteindre 27,8 % contre 20,1 % en 2014.

85 % des entreprises présentes sur le marché de l’extension-surélévation réalisent également des travaux d’ITE : les clients associent de manière très fréquente des travaux d’ITE lors d’une extension. Par rapport à 2014, un positionnement plus important de l’ensemble des entreprises, quelles que soient leur région, activité et taille, est constaté sur ce marché des extensions-surélévations.

Les constructeurs de maisons en bois

La moitié des extensions sur la façade Ouest
La façade Ouest (Pays-de-la-Loire, Normandie, Nouvelle Aquitaine et Bretagne) représente 52 % des extensions-surélévations réalisées en France en 2016, avec les Pays-de-la-Loire en tête du classement régional. La région Auvergne-Rhône Alpes occupe, quant à elle, la 2ème place régionale.

Source : Enquête Nationale de la construction bois – Codifab / France Bois Forêt

Un projet de construction bois ?

Share This