Faire appel à un bureau d’étude thermique

26 Sep 2018

Avant le commencement d’une construction, que ce soit pour une extension d’un bâtiment existant ou pour une construction neuve, plusieurs études sont à prévoir, notamment de passer par un bureau d’étude thermique pour respecter la réglementation thermique RT 2012. Le but de cette étude est de vérifier que les différents choix de matériaux et générateurs choisis ne dépasseront pas les exigences de la réglementation thermique. Les études thermiques ont été imposées par l’état pour diminuer la consommation en énergie des bâtiments et favoriser le développement des énergies renouvelables (uniquement pour maison individuelle). Plusieurs attestations doivent être réalisées par le BET pour la réalisation d’un permis de construire. 

En quoi consiste une étude thermique réglementaire ?

Trois phases sont à dissocier pour comprendre la prise en compte de la réglementation thermique. La phase de conception, la phase chantier et celle à l’achèvement des travaux.

 

Etude thermique en phase de conception

Cette étape intervient avant que le permis de construire soit déposé en mairie, le bureau d’étude thermique réalise à cette étape l’attestation RT 2012. Cette attestation thermique est issue d’un calcul énergétique de l’enveloppe du projet. Est pris en compte dans ce calcul, l’architecture bioclimatique du bâtiment, la zone géographique où est implantée la maison, l’altitude, etc.

  • Architecture bioclimatique : Cette notion a été introduite par la réglementation thermique RT 2012 qui est en vigueur depuis le 1er janvier 2013, ce coefficient est appelé Bbio, Besoin Bioclimatique. Il prend en compte la compacité du bâtiment, plus le projet de construction sera en forme de cube et moins il y aura de ponts thermiques et de surfaces déperditives. Cette notion est néanmoins négligée par les architectes qui souhaitent réaliser des projets design et contemporain. On peut trouver des solutions pour palier aux bâtiments de forme complexe. Augmenter l’épaisseur ou la performance de l’isolation, prévoir des rupteurs de ponts thermiques ou encore prévoir des vitrages performants ayant des coefficients de transmission surfacique bas.
  • La zone géographique a son importance sur le calcul du bbio mais on ne peut pas faire varier ce paramètre, sauf si vous comptez déménager ! Il faut néanmoins savoir que la température de base peut changer énormément d’une région à l’autre. En région PACA, la température de base pour réaliser une étude thermique est de de -5 °C alors qu’elle est de -9 °C à LILLE ou encore -15°C à Strasbourg.
  • L’altitude joue aussi un rôle important dans le calcul de la température de base. En Haute-Savoie la température peut varier de -10 °C à 200m d’altitude et peut diminuer jusqu’à -27°C si vous décidez de construire dans les villes les plus hautes de France. A cette altitude, il faudra prévoir une isolation plus performante pour garder un confort à l’intérieur de la maison et prévoir des vitrages avec des facteurs solaires important pour permettre de chauffer le bâtiment grâce aux apports solaires.

Pour que le bureau d’études thermiques délivre l’attestation thermique, il doit aussi vérifier plusieurs critères en fonction de l’usage du bâtiment :

  • Pour une construction neuve de maison individuelle, un minimum de surfaces vitrées est nécessaire, c’est la règle des 1/6, il faut un minimum 1/6 x surface habitable en surface vitrée. Pour une maison de 90 m², il faut au moins 15 m² de surface vitrée.
  • Pour des logements collectifs la règle des 1/6 s’applique aussi. Un autre document vous sera aussi demandé par la mairie lors de votre dépôt du permis de construire, c’est l’étude de faisabilité, aussi appelée étude d’approvisionnement en énergie. Cette étude est aussi réalisée par le bureau d’étude thermique, elle consiste à étudier plusieurs systèmes de chauffage et eau chaude sanitaire utilisant principalement une source d’énergie renouvelable et de les comparer entre eux. Cette étude permet au maître d’ouvrage de connaître les différents coûts des générateurs et de leur installation, Cela permet aussi de savoir le coût de fonctionnement et le retour sur investissement par rapport à une solution de base préalablement choisie. Cette étude de faisabilité est obligatoire pour tous les bâtiments de surface supérieure à 50 m², excepté pour les maisons individuelles qui ne sont pas concernées du fait de leur obligation au recours à une source d’énergie renouvelable.

Etude thermique en phase chantier

Une fois que votre permis de construire sera déposé en mairie, vous devrez effectuer un calcul des consommations en énergie primaire Cep et un calcul de température intérieure TIC. Cette étape est obligatoire et il est fortement recommandé de l’effectuer en même temps que le calcul du Bbio. En effet pour réaliser l’étude thermique RT 2012 Cep & TIC, le bureau d’étude thermique se base sur le calcul du bbio. En fonction des déperditions thermiques du projet, la production de chauffage, ventilation et eau chaude sanitaire pourra être réalisée. Il se peut que les isolants doivent être augmenté pour que les générateurs installés respectent la RT 2012. Des radiateurs électriques par exemple consommeront toujours plus qu’une pompe à chaleur et du coup, pour que le Cep soit inférieur au Cep MAX, il sera plus difficile de le faire passer l’étude thermique. L’augmentation des isolants devra de ce fait être envisagé. D’où l’importance de réaliser ces 2 études en même temps.

La température est calculée en fonction de l’orientation du bâtiment, de son inertie et des vitrages installés. Pour ce qui est de l’inertie, un bâtiment à faible inertie (bâtiment isolé par l’intérieur) aura toujours plus de mal à respecter la température intérieure de confort.

Etude thermique en phase fin de chantier

Pour vérifier que l’étude réalisée par le bureau d’étude thermique a bien été respectée sur le chantier. Une entreprise doit intervenir sur chantier pour permettre au maître d’ouvrage d’obtenir l’attestation de conformité RT 2012. Plusieurs paramètres sont vérifiés, l’isolation du bâtiment, les différents générateurs installés, l’installation d’une énergie renouvelable, etc.

Pour délivrer l’attestation de fin de chantier RT 2012, l’entreprise vous demandera le résultat du test d’étanchéité à l’air, obligatoire pour toute construction neuve de maison individuelle ou logement collectif. Sans cette attestation de fin de chantier, vous ne pourrez pas obtenir votre achèvement de travaux.

Share This