Le projet ADIVBOIS qui vise à permettre de construire des « Immeubles à Vivre en Bois » démonstrateurs jusqu’à 15 étages et à favoriser à plus long terme la construction d’Immeubles en Bois de très grande hauteur (plus de 30 niveaux). Les structures porteuses et l’agencement intérieur de ces immeubles permettront de valoriser diverses essences de bois présentes dans les forêts métropolitaines. Le projet est soutenu à hauteur de 5,8M€ par l’Etat dans le cadre du programme des Investissements d’avenir (PIA)

Ce plan est piloté par deux industriels : Franck MATHIS, constructeur bois et Dominique WEBER, Président de l’Union Nationale de l’Industrie Française de l’Ameublement. En trois ans, ADVIBOIS doit permettre de faire émerger des acteurs économiques pour la construction de ces immeubles. La loi de transition énergétique pour la croissance verte et la stratégie nationale bas-carbone prévoient le développement de la construction en bois et en matériaux bio-sourcés. Le projet ADVIBOIS a été créé au sein de la démarche de la « Nouvelle France Industrielle » dans le but de fédérer les différents acteurs de la filière, que ce soit les industriels, les constructeurs les maîtres d’ouvrages, les concepteurs ou les organismes techniques et contribuer à favoriser l’utilisation du bois dans la construction.

« Bois paille », Toit Vosgien

Cet immeuble, réalisé à la demande du bailleur social Le Toit Vosgien et livré en 2013, est précurseur à plus d’un titre : il présente 8 étages, une structure bois, des performances énergétiques certifiée Passivhaus et son enveloppe est composée de paille. Il s’agit de l’immeuble bois le plus haut de France à ce jour.

Ouvrage : Immeuble de logements passif
Localisation : Saint-Dié des Vosges (France)
Architecte : ASP Architecture
Maître d’ouvrage: Le Toit Vosgien
Crédit photo : Antoine Pagnoux/ ASP Architecture

Share This