Réinventer Paris avec le bois !

4 Fév 2016

Fin 2014, Anne Hidalgo, Maire de Paris, a lancé l’un des plus ambitieux concours internationaux d’architecture et d’innovation : Réinventer Paris. L’Appel à Projets Urbains et Innovants (APUI) portait sur 23 sites, répartis sur l’ensemble du territoire. L’objectif étant de tirer le meilleur parti de l’esprit d’innovation – « Faire mieux et autrement » – pour les réinventer, les transformer et leur donner une seconde vie. 22 projets lauréats viennent d’être dévoilés, parmi eux, nous en avons sélectionné sept qui placent le bois comme matériau de prédilection.

Bains-douches Castagnary > lauréat : « Bains-douche&Co »

Ce bâtiment typique des années 1930, en brique rouge, accueillait des bains-douches. L’établissement a définitivement fermé en octobre 2011, et est actuellement mis à la disposition du collectif « la main » par convention d’occupation temporaire. Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit que ce programme intègre obligatoirement du logement, dont 30% de logement social.

Avec le projet « Bains-douche&Co », Red a souhaité proposer un projet dont la conception est innovante à la fois dans les modalités de construction et dans son usage, tout en respectant le bâtiment actuel, dont ils considèrent l’architecture remarquable.
Le bâtiment sera le plus haut de France à posséder une structure bois. L’idée du concepteur est de proposer un projet novateur dédié à la fois à la colocation étudiante et au coworking.
Ainsi, un immeuble neuf sera dédié à la colocation, et un autre – rénové – sera consacré au coworking.
De même, une façade végétale permettra de mieux mettre en valeur le patrimoine que constituent ces anciens bains-douches. L’éclairage des lieux est également innovant, puisqu’il s’agit d’utiliser l’énergie solaire par fibre optique.

Caractéristiques du terrain :
Adresse : 34 rue Castagnary (15e)
Propriétaire : Ville de Paris Surface terrain : 457 m2
Surface : 550 m2 (SHON)
Hauteur plafond au PLU : 37 mètres
Zonage PLU : UG

L’équipe :
Concepteur : Red
Architectes : Bgpa
Opérateur : Sovim
Promoteur : Axitis
Programmation : Albert Hassan Architecte, Bet Fluides et environnement

Clichy-Batignolles (17e) > lauréat : « Stream Building »

Le terrain est provisoirement un terminus de bus. Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit une programmation libre, qui respecte le programme de la ZAC (développement d’un programme de bureaux intégrant du commerce).

Avec le projet « Stream Building », PCA voit le carrefour de Clichy-Batignolles comme une future centralité du Grand Paris. PCA a décidé de proposer un projet d’immeuble innovant par son utilisation, grâce à une offre d’activités variées. Le « Stream Building » se conçoit comme l’immeuble du futur.
Il accueillera des bureaux conçus pour une nouvelle génération de travailleurs mobiles, hyperconnectés, privilégiant les organisations collaboratives et le partage en leur offrant une plateforme d’hospitalité multifonctionnelle pourvue d’espaces utilisables à la demande.
Un potager se déploiera en toiture et des pieds de houblon poussent en façade.
Les légumes, herbes et fleurs produits localement seront vendus, cuisinés et transformés sur place dans une logique de circuit ultracourt permettant la métabolisation et la valorisation de tous les déchets.
Par ailleurs, l’architecture est novatrice puisque la structure entièrement en bois permet de pouvoir aisément réorganiser l’intérieur du bâtiment, si besoin. La structure bois se prolongera d’ailleurs hors du bâtiment, et reste un espace à aménager de façon collaborative.

Caractéristiques du terrain :
Adresse : Angle de l’avenue de la Porte de Clichy et du boulevard périphérique
ZAC Clichy-Batignolles
Propriétaire : Ville de Paris
Surface terrain : 2 216 m2
Hauteur plafond au PLU : 31 mètres
Zonage PLU : UG

L’équipe :
Concepteur : PCA
Architecte : Philippe Chiambaretta
Opérateur : Eurosic
Paysagistes : Agriculture urbaine, Association Espace, insertion sociale et écologie urbaine

Visuel : PCA – Philippe Chiambaretta Architecte

Italie (13e) > lauréat : « Italik »

Cette parcelle est actuellement un espace public libre. Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit que la programmation soit axée vers les commerces et services innovants.

Avec le projet « Italik », L35 Architeos propose un modèle de projet urbain collaboratif. C’est la raison pour laquelle il a été pensé en collaboration avec les riverains. Le projet « Italik » proposera un aménagement de 7 000m2, dont un grand socle de plain-pied. L’étage sera occupé par des volumes dessinés par des structures en bois.
Au-dessus du bâtiment, la toiture végétalisée de 1 100 m2 à multiples usages sera exploitée par Topager et la garderie Môm’artre dans le cadre d’un projet pédagogique commun. « Italik» accueillera, en partenariat avec Paris Initiative Entreprise, de jeunes créateurs de commerce au sein de trois cellules dédiées. Attentif à la nécessité de favoriser les nouvelles idées, « Italik » fera une place importante aux enseignes innovantes.
Velair proposera des moyens de déplacement alternatifs, en phase avec l’écologie. Au bout du champ, acteur de l’agriculture raisonnée, offrira à tous la possibilité de se faire livrer des produits frais issus de l’agriculture paysanne. Enfin, Noctis renforcera la puissance d’attraction du lieu en proposant des concepts événementiels inédits.

Visuel : L35 Architectos

Caractéristiques du terrain :
Adresse : 2 avenue d’Italie (13e)
Propriétaire : Ville de Paris Surface terrain : 540 m2
Surface : Espace public
Hauteur plafond au PLU : 37 mètres
Zonage PLU : UG

L’équipe :
Concepteur : L35 Architeos
Architectes : Ory&Associés
Opérateur : Hammerson SAS
Promoteur : Autres Attitudes Urbaines
Programmation : La , Greenaffair, Bet, Dal, économiste / Topager, Arter, Paris Initiative Entreprise, Ecole de l’image Gobelins, Mom’Atre, Season 360, Vel’Air, Noctis

Piat (20e) > lauréat : « La serre habitée »

Visuel : VSA – Vincent Saulier Architecte

La parcelle est actuellement nue. Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit une programmation libre.
Les concepteurs du projet « La serre habitée » souhaitent développer un habitat social alternatif, à la fois support et résultat d’une entreprise collective et durable. Le bâtiment accueillera vingt-quatre étudiants en architecture qui vont investir, fignoler, meubler et habiter un édifice dont ils auront accompagné la gestation, pionniers et acteurs enthousiastes de valeurs innovantes. La structure sera en bois. Le toit sera équipé d’une serre.

Caractéristiques du terrain :
Adresse : 57-59 rue Piat (20e)
Propriétaire : CASVP
Surface terrain : 275 m2
Hauteur plafond au PLU : 31 m

L’équipe :
Concepteur : VSA – Vincent Saulier Architecte, Choreme
Opérateur : ICF Habitat La Sablière, Moa
Programmation : Parica, Maya, Bet, La Calade, École nationale supérieure d’architecture Paris-Belleville, ALJT, Veni Verdi
Zonage PLU : UG

Pitet (17e) : lauréat : « Pichet NLA »

L’ensemble immobilier construit en 1973 et 1977 est composé de 728 logements et 700 places de stationnement répartis en 5 bâti- ments (R+12 à R+14). Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit une programmation libre.

Les concepteurs du projet « Pichet NLA » souhaitent développer de véritables « jardins habités », en intégrant de petites structures bois sur les différentes parcelles, lesquelles seront intégrées dans un espace vert. Les volumes sont de petits collectifs (en R+4, R+6 et R+7), dont l’esthétique peut redonner unité et continuité à la rue. Le projet se compose de trois bâtiments, totalisant soixante-six logements, dont vingt-deux sociaux ou intermédiaires, et 169 m2 d’activité en rez-de-chaussée.
Chaque logement disposera d’un espace extérieur. Le projet développera des services et des espaces communs à l’ensemble de ses habitants, mais ouverts également aux locataires de Paris Habitat. Ces nouveaux usages proposés par la Conciergerie Solidaire feront l’objet d’une concertation à l’échelle de la résidence, qui sera organisée par Ville Ouverte.

Caractéristiques du terrain :
Adresse : 5-10 rue Pitet (17e)
Propriétaire : Paris Habitat
Surface terrain : 18 430 m2
Hauteur plafond au PLU : 31 m
Zonage PLU : UG

L’équipe :
Concepteur : Nicolas Laisné Associés, Bassinet et Turquin
Opérateur : Groupe Pichet
Programmation : Le Sommer Environnement, Sylva Conseil, Bet, Ville ouverte, Amo concertation, Conciergerie Solidaire, Agi2d, Amo, Woodeum

Visuel : Pichet-NLA

Ternes-Villiers (17e) > lauréat : « La Ville multi-strate »

La parcelle est actuellement une tranchée ouverte au-dessus du périphérique. Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit une une programmation libre.

Les concepteurs du projet « La Ville multi- strate » ont imaginé un trait d’union entre Paris et ses communes limitrophes. Il permettra de tisser des liens avec son environnement et notamment avec la chapelle Notre-Dame-de-la-Compassion.
Le « Ternes Multistrates » aura pour ambition de satisfaire aux besoins des résidents comme du quartier, en proposant un véritable îlot sur lequel se trouvera une grande diversité de services et de commerces. Il accueillera des bureaux dotés de nouvelles technologies (11 000m2), 70 lots de logements en accession, des logements sociaux, des commerces.
Il sera également équipé de toitures végétalisées. Ici, la structure bois a été utilisée pour permettre une plus grande souplesse dans les utilisations ultérieures du bâtiment.

Visuel : Bnp Paribas Real Estate / Jacques Ferrier Architectures / Chartier Dalix Architectes / SLA Paysagistes / Splann (Projet/Document non contractuel)

Caractéristiques du terrain :
Adresse : Ternes-Villiers-Champerret (17e)
Propriétaire : Ville de Paris
Surface terrain : 3 891 m2
Hauteur plafond au PLU : 37 mètres
Zonage PLU : UG

L’équipe :
Concepteur : Jacques Ferrier Architectures, Chartier Dalix Architectes, SLA Paysagistes Opérateur : BNP Paribas Immobilier
Promoteur : Attitudes Urbaines Programmation : Terrell, Capri Acoustique, Elithis, Bet, Greenaffair, Amo, Agence On, Bureau Veritas, DAL, Woodeum, Fluicity, Spicesoft, L’Atelier, Afnor, Serge Airaudi, Arval, Comptoirs Richard, Mugo

Masséna (13e) > lauréat : « Réalimenter Masséna »

L’ancienne Gare Masséna a été rachetée par la Ville de Paris à la SNCF en 2007, après son déclassement. Elle est protégée au titre du PLU et est aussi située dans le périmètre de protection de l’immeuble d’habitation du 24-26bis boulevard Masséna, construit par Le Corbusier. Le cahier des charges de Réinventer Paris prévoit une programmation libre. La seule contrainte posée par le cahier des charges de Réinventer Paris est de créer un projet ayant vocation à accueillir du public.

Avec le projet « Réalimenter Masséna », DGT ARchitects propose de répondre au besoin des Parisiens de disposer de moyens d’alimentation sains et économiquement vertueux. Le projet prévoit une balade urbaine animée, novatrice et durable.
Il se reconnecte à l’histoire de la gare et invite à un voyage au sein d’un circuit court de l’alimentation, le thème central du programme.
Le projet prévoit d’aménager un lieu autour des circuits-courts, et de permettre à tous les acteurs désireux de trouver de nouvelles solutions et de les mettre en application de pouvoir le faire. Ainsi, Chercheurs, chefs, économistes de l’alimentation, spécialistes de l’agriculture, artistes engagés, les réseaux internationaux des partenaires impliqués, trouveront là un espace de synergie, d’échanges et de rencontres.
Dans le 13e arrondissement, «Ré-Alimenter Masséna» sera un lieu ouvert à tous et fédérateur de la vie de ce quartier, un endroit où l’on pourra cultiver et se cultiver. Faisant appel à l’économie circulaire tant par sa construction que par sa programmation, «Ré-Alimenter Masséna» contribuera à inventer les outils nécessaires pour élaborer, au quotidien, un rapport à la terre durable et résilient.
Ce projet ambitieux affirme que les changements de demain se feront par des schémas circulaires et depuis la micro-échelle.

Caractéristiques du terrain :
Adresse : 1-3 rue Regnault (13e)
Propriétaire : Ville de Paris
Surface terrain : 511 m2
Surface : 468m2 (SHON)
Hauteur plafond au PLU : 50 mètres
Zonage PLU : Protégé au titre du PLU

L’équipe :
Concepteur : DGT Architects
Opérateur : Hertel
Promoteur : SEGM
Programmation : Artelia, Lasa, Élan Environnement, Bollinger+Grohmann, Bet, Apex incendie, santé et sécurité, Engie, Agroparistech, Sous les Fraises, agriculture urbaine et partage citoyen, Galerie Magda Danyzs, galerie et culture street art, Cofely Inéo, Adc+Virgil

Visuel : DGT (Dorell.Ghotmeh.Tane / Architects)

Share This