Variante de son procédé de plancher chauffant faible épaisseur, Sol Sec A, le procédé Sol Sec CS de Multibéton s’en distingue par le mode de recouvrement des « minitubes ». En lieu et place des tôles d’acier, cette formule propose des plaques de chape sèche de type Fermacell 2E22 de 25 mm d’épaisseur. Ces dernières se posent simplement sur les plaques supports en plastique rigide. Cela permet ainsi une faible épaisseur (42 mm hors isolant), un poids plus faible (34 kg/m2), pour une émissivité et une inertie thermique comparables à celles d’un plancher chauffant traditionnel. Autre avantage, le revêtement de sol peut être posé dès le lendemain de la mise en place des plaques (délais habituel : un mois pour le séchage d’une chape flottante). Enfin, ce procédé permet de n’avoir qu’un seul interlocuteur, puisque l’installateur de chauffage peut assurer lui-même la mise en place des plaques.

www.multibéton-france.fr

Share This