L’Agence Chevallier Architectes a pris en charge ce projet alors que celui-ci est en passe d’être abandonné. Les contraintes étaient nombreuses mais l’équipe a étudié et a proposé les solutions qui ont permis de mener à bien l’ensemble de la construction et l’optimisation des surfaces.

Très proche des limites de zones naturelles protégées, l’implantation et l’orientation du bâtiment ont fait partie des contraintes qui ont données matières à réflexion à l’équipe de l’agence.

Au cœur d’un environnement végétal important et incontournable le chalet a su trouver sa place tout en offrant un coup d’œil magistral sur les Drus et la Verte.

Le corps principal du bâtiment est de conception et design classiques qui fait particulièrement contraste avec son extension moderne, très vitrée aux formes et volumes engagés.

La mezzanine, suspendue au-dessus du séjour est un exemple des solutions qu’il a fallu développer pour répondre aux rêves d’espaces du propriétaire sans pénaliser la vue sur les Aiguilles de Chamonix. Avec le même état d’esprit l’architecte a souhaité que même depuis la cuisine ou la piscine en sous-sol le coup d’œil sur la Verte et Les Drus soit présent. Ainsi un des murs de la cuisine est un panneau de verre faisant face au couloir Whymper et depuis la piscine une courette anglaise offre ici encore une vue sur le spectaculaire environnement naturel. Le soubassement pierre permet de ceinturer le chalet et d’unifier les volumes.

La mise en œuvre des matériaux à fait l’objet de recherches et de soins très particuliers. Pour exemple les nombreux éléments de constructions en bois proviennent du recyclage un travail considérable sur la colorimétrie a été nécessaire pour assurer l’uniformité des tons.

La technologie est présente et une domotique extrêmement évoluée a été intégrée dès le début de l’élaboration du chalet.

chevallier-architectes.fr

Photos : Solène Renaud pour Chevallier Architectes
Source : v2com

Share This