Alliance nationale pour le bois dans la construction et la rénovation

13 Mar 2017

Les performances de stockage du carbone, les caractéristiques énergétiques et environnementales, et le potentiel de valorisation d’une ressource abondante sur le territoire national, font de l’utilisation du bois matériau un incontournable dans la construction et la rénovation pour aujourd’hui et pour demain. Le développement de son usage contribue à atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone et valoriser ses atouts constitue un levier pour la transition énergétique.

Emmanuelle Cosse a signé avec l’Association des Régions de France, les acteurs de la filière bois et l’Ademe, une Alliance Nationale Bois Construction Rénovation. Elle s’adresse à l’ensemble des maîtres d’ouvrages publics, privés, et bailleurs sociaux, aux maîtres d’œuvre, à l’État et ses opérateurs, aux collectivités territoriales, aux professions et prescripteurs du bâtiment, et aux acteurs de la filière forêt-bois. En fédérant l’ensemble des acteurs de la filière, l’Alliance va permettre une meilleure diffusion des bonnes pratiques de l’utilisation du bois dans la construction.

Les signataires s’engagent à diffuser et faire connaître les avantages qui s’attachent à l’usage du matériau bois dans la construction et inciter les maîtres d’ouvrage à s’engager dans l’acte de construire avec du bois, afin d’augmenter la part de ce matériau renouvelable, notamment dans les constructions publiques. Le bois s’inscrit dans la dynamique du label « Bâtiments à énergie positive et Réduction carbone » (E+C-) qui anticipe la future réglementation environnementale du bâtiment neuf prévue par la loi de transition énergétique pour la croissance verte. L’alliance va cofinancer une étude prospective sur la demande de matériau bois dans la construction à horizon 2020-2030.

Pilier de la croissance verte française, la filière Forêt-Bois permet de compenser environ 20 % des émissions françaises de CO2. Ces compensations sont la conséquence d’une part, de stockage de carbone en forêt et dans les produits bois d’autre part de la substitution de bois aux énergies fossiles et aux matériaux plus énergivores.

Share This